Nous, auteurs

Tohu-Bohu est un blog animé par Élise Lemardelé et Delphine Marchand. Étudiantes en Master 2 au Pôle Métiers du Livre de Saint-Cloud, toutes deux en option édition, nous sommes amenées à réfléchir sur les potentialités qu’offre le numérique et sur les évolutions qu’il peut engendrer dans le monde de l’édition. Nous sommes en effet conscientes que le livre électronique est une innovation encore trop ignorée des professionnels du livre mais dont nous ne pourrons pas faire l’économie à l’avenir.  À travers ce blog, il s’agit de faire part de notre réflexion et de la nourrir grâce aux échanges qui pourront y avoir lieu.

.

Aux origines du Tohu-bohu

Quel rapport entre « Tohu-bohu » et édition ? Cherchant un terme qui puisse définir à lui seul le climat actuel de bouleversement et de confusion engendré par le livre numérique au sein de l’édition traditionnelle, le mot « tohu-bohu » s’est rapidement imposé. Le tohu-bohu représente en effet ces bruits confus, ce tumulte, révélateurs de la confusion qui existe autour de la question du livre numérique. Cependant, notre blog n’a pas pour objectif d’ajouter une voix supplémentaire aux discours discordants qui se font actuellement entendre, mais plutôt d’en écarter les utopies et les discours des technophobes, pour poser la question du rôle que les éditeurs peuvent et acceptent de jouer concernant le livre numérique.

.

Notre projet

Du livre personnalisé au livre service. À partir de ce thème discuté lors du BookCamp français qui a eu lieu le 14 juin 2008, il nous a été demandé, dans le cadre de notre formation, de poursuivre la réflexion qu’il avait engendré et d’éditer sur Internet notre laboratoire de recherche. Ainsi, ce blog se veut être un support sur lequel il est possible de voir évoluer une pensée.

Un sujet limité aux conséquences du numérique sur le monde de l’édition. Le livre numérique offre de nouvelles possibilités éditoriales, comme la réalisation d’ouvrages personnalisés qui s’adaptent à chaque internaute ou qui proposent des fonctionnalités propres au web 2.0. Ainsi, il nous mène à nous interroger sur l’activité éditoriale telle qu’elle est envisagée aujourd’hui et plus généralement sur la définition même du livre. En effet, qu’est-ce qu’éditer aujourd’hui, alors que de nouveaux acteurs s’engagent dans cette activité et que les éditeurs traditionnels semblent réticents à prendre part à la réalisation d’ouvrages numériques. Cependant, les professionnels de l’édition ne peuvent-ils pas (ne doivent-ils pas ?) jouer un rôle au sein de telles publications ? Ne peuvent-ils pas, par les compétences qu’ils ont, apporter une plus value aux livres ? Voire, à l’inverse : le numérique ne lui offre-t-il pas la possibilité de développer son activité dans le contexte actuel et de s’adapter aux nouvelles exigences des lecteurs ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s