Définir le livre personnalisé

.

Couverture d'un roman policier personnalisé
.Si la définition de ce type d’ouvrage né grâce au numérique semble évidente, nous aurions tendance à le limiter à ces romans dont on est le héros et dont voici une illustration tirée du site cadeau.com.

.

..Lorsque l’on parle d’objets personnalisés, cela signifie qu’ils s’adaptent à chaque client ou du moins personne à qui ils sont destinés. Avec le numérique, il y a un développement des offres concernant des livres dont le contenu varie d’un lecteur à un autre. Ceux-ci prennent plusieurs formes qui ont été décrites par Nathalie Quint durant le BookCamp du 14 juin 2008 et sont :

.

  • Des livres qui constituent des dédicaces personnalisées, qui contiennent des récits dans lesquels chaque internaute peut définir un certain nombre de paramètres. L’idée est de devenir le héros d’un roman. Exemples de sites : www.monroman.com ; www.poky.sharedbook.com.
  • Des livres qui proposent des contenus à la carte : l’internaute réalise son propre ouvrage à partir d’extraits qu’il compile à sa guise. Exemples de sites : www.offbeatguides.com ; www.inlibroveritas.com.
  • Des livres dont le contenu est rédigé par les internautes eux-mêmes, leur conférant un statut d’auteur ou de co-auteur. Cette forme fait référence à l’idée de partage d’informations et d’expériences entre internautes. Exemples de sites : www.seriousguides.fr ; www.tribugourmande.com.

.

À partir de là, nous pouvons nous demander si la personnalisation des ouvrages porte uniquement sur le contenu ou si le développement des formats et supports permettant la diffusion d’un texte ne peut-il pas être considéré comme tel. En effet, la possibilité de lire un même texte grâce à des outils différents engendre une capacité du livre à s’adapter aux pratiques de lecture des internautes. Ainsi, un site comme www.feedbooks.com propose le téléchargement des textes en plusieurs formats, en fonction du support utilisé pour les lire.

.

Cependant, le livre personnalisé, s’il est réalisé sur Internet, entraîne généralement l’élaboration d’un format papier. Dans ce contexte, il s’agit plus d’ouvrages papiers proposés grâce à Internet, que de livres électroniques, l’impression permettant de générer des revenus, la composition des ouvrages apparaissant comme un service gratuit. Néanmoins, avec l’évolution des possibilités offertes par Internet, nous pouvons imaginer que les livres électroniques personnalisés se développent…

.

Source : La Feuille, http://lafeuille.homonumericus.net/tag/livre-personnalise [consulté le 29/10/2008]

Publicités